Press Today

Après les dollars, les restrictions sur la livre libanaise s’aggravent

Julien RICOUR-BRASSEUR et Philippe HAGE BOUTROS- De bruits de couloir en rumeurs assourdissantes, l’agitation de ce début de semaine au sein du secteur bancaire relative à la possibilité que la Banque du Liban (BDL) injecte moins de liquidités en livres sur le marché a finalement été confirmée hier aussi bien par l’intéressée que par de nombreuses sources issues du secteur bancaire.
Lire l’article complet