Press Today

Au Liban, les start-up subissent aussi les affres de la crise

Julien RICOUR-BRASSEUR et Philippe HAGE BOUTROS- La crise économique et financière que traverse le Liban, doublée par les mesures de confinement liées au Covid-19 qui viennent à peine d’être assouplies, a lourdement handicapé la quasi-totalité des secteurs, y compris celui de l’innovation. « Les start-up ont elles aussi subi une double peine, avec d’abord les restrictions bancaires (mises en place depuis fin août dernier, NDLR) puis le confinement lié au Covid-19 décrété par les autorités en mars et qui a commencé à être progressivement levé en mai », confirme à L’Orient-Le Jour Fadi Bizri, partenaire à B&Y Venture Partners et gestionnaire de programme à SE Factory.
Lire l’article complet