Press Today

Gel d’actifs : pourquoi la Suisse a refusé les demandes du Liban

Philippe HAGE BOUTROS- Outre la relance de la mobilisation contre la classe politique, l’actualité de la semaine dernière a été marquée par la décision des autorités helvètes de ne pas donner suite à la demande émanant de la société civile et visant à faire geler, à titre conservatoire, « tous les actifs » de « politiciens et hommes d’affaires libanais ainsi que leurs proches et associés » enregistrés sur son territoire, « qui seraient impliqués éventuellement dans le gaspillage et le vol (détournement) des actifs (fonds) publics conformément à (la définition de) l’article 4 de la loi sur les valeurs patrimoniales (LVP) en Suisse.
Lire l’article complet