Press Today

Le ministère des Finances veut aspirer du cash via les douanes et les banques

Philippe HAGE BOUTROS-Fruit du hasard ou d’une concertation préalable ? Alors que des informations relayées par les médias lundi rapportaient que la Banque du Liban préparait des « mesures financières pour tenter de contrôler le taux (de change) sur le marché », le ministre sortant des Finances et ancien cadre de la Banque centrale, Youssef Khalil, a publié deux décisions qui semblent servir cet objectif avant toute autre considération. La première passe par les douanes, la seconde par les banques. Les deux surviennent peu de temps après une tentative de la BDL de reprendre la main sur le taux du marché, mais qui n’a finalement pas réussi à faire durablement baisser ce taux.
Lire l’article