Press Today

Les Libanais face au « piège de l’invisibilité »

Rosalie BERTHIER- Au-delà des chiffres astronomiques et des déclarations solennelles,la réalité de la pauvreté au Liban demeure difficile à appréhender.Alors que les Nations unies estimaient, en septembre dernier, que 82 % de la population vivait avec une forme de privation,les manifestations de cette vulnérabilité, qu’elle soit ancienne ou récente, restent le plus souvent loin des regards.La pauvreté et l’invisibilité s’alimentent alors mutuellement:la première rend les gens difficiles à voir, voire les encourage à se cacher, tandis que la seconde rend difficile leur soutien, ce qui ne fait qu’aggraver leurs difficultés à long terme.
Lire l’article