Press Today

Ponctionner profondément et geler l’épargne des Libanais n’est pas une solution viable

Collectif-Un document ayant fuité ces derniers jours dans la presse révèle que la commission gouvernementale chargée de préparer un plan de résolution de l’importante dette publique à négocier avec le FMI propose de faire supporter la majeure partie du coût de cette résolution aux créanciers – c’est-à-dire aux déposants des banques –, plutôt qu’aux débiteurs – c’est-à-dire au gouvernement et à la banque centrale –, qui ont lourdement emprunté auprès de banques commerciales généreusement accommodantes pour financer les déficits publics.
Lire l’article