Press Today

Rapport de Greenpeace : le Liban surclasse l’Égypte avec le plus haut taux de décès prématurés

Suzanne BAAKLINI-Le rapport annuel de Greenpeace sur la pollution de l’air dans les pays du monde, lancé aujourd’hui par le bureau de Greenpeace MENA, est une nouvelle occasion de mesurer la gravité de l’impact de la pollution atmosphérique sur la santé et l’économie. Et une fois de plus, le Liban occupe la triste première place en termes de taux de décès liés à cette pollution: les décès en 2018 s’élevaient à 2 700, soit un taux de 4 par 10 000 habitants, devant l’Égypte qui en est à 3 par 10 000 habitants.
Lire l’article complet