Press Today

Seuls 13,6 % des Libanais sont « dollarisés », rapporte Konrad-Adenauer-Stiftung

Fouad Gemayel- Depuis des décennies, le Liban souffre d’un manque cruel de données et de chiffres, pourtant supposés être la matière première indispensable à l’élaboration des politiques économique et sociale. Plus de deux ans après le début de la crise, alors que le gouvernement a récemment repris les discussions avec le Fonds monétaire international (lire par ailleurs) et qu’il a envoyé cette semaine le projet de budget de 2022 au Parlement pour adoption, cette absence se fait davantage ressentir.
Lire l’article