Press Today

Situation financière : les périls d’une longue période de transition gouvernementale

Kenza OUAZZANI- Trois jours après la démission du Premier ministre Saad Hariri, le président de la République Michel Aoun, qui a chargé le gouvernement d’expédier les affaires courantes, n’a toujours pas fixé la date du début des consultations contraignantes des blocs parlementaires, première étape du processus de formation du nouveau gouvernement.
Lire l’article complet