Press Today

Un projet de budget un peu mieux ficelé qu’attendu ?

Philippe HAGE BOUTROS-La commission des Finances et du Budget s’est réunie hier pour la troisième fois en une semaine pour étudier le projet de budget – ou projet de loi de finances pour 2022 –adopté le 10 février en Conseil des ministres et dont la version amendée a mis trois semaines à être transférée au Parlement.Les enjeux de ce texte, qui sera voté quoi qu’il arrive en dehors des délais constitutionnels, sont connus :le Liban est en grave crise depuis plus de deux ans et sa classe dirigeante négocie avec le Fonds monétaire international (FMI) depuis 2020 – par intermittence –le déblocage d’une assistance financière pour laquelle l’organisation réclame la mise en œuvre de réformes «douloureuses »,pour reprendre le terme employé par le Premier ministre Nagib Mikati le 10 février juste avant la réunion du
gouvernement.
Lire l’article