Press Today

Entre colère et amertume, des centaines de médecins plient bagages

Nada MERHI-Certains envisageaient déjà depuis un an de quitter le Liban, mais hésitaient encore à franchir le pas. La double explosion du 4 août a précipité leur décision. Ils sont plus de 300 médecins à avoir quitté le pays au cours des dernières semaines ou à préparer leur départ.Avec beaucoup de regret, d’amertume et de culpabilité… mais aussi avec l’espoir de construire un meilleur avenir pour leurs enfants ailleurs.
Lire l’article complet

Start a discussion