Press Today

Plus de femmes aux commandes, préconise le bras privé de la Banque mondiale

Philippe HAGE BOUTROS- Les entreprises libanaises gagneraient-elles à augmenter le nombre de femmes à leur tête ? Absolument, répond la Société financière internationale (SFI, bras privé de la Banque mondiale) en brandissant une étude menée sur un échantillon de 1 600 sociétés et dont une partie des résultats ont été dévoilés hier lors d’une conférence sur le thème au Yacht Club, à Beyrouth.
Lire l’article complet

Start a discussion